George Sand : travaux

 

 

Direction d’ouvrages :

1)La Marginalité dans l’oeuvre de George Sand, études réunies et présentées par P. Auraix-Jonchière, S.Bernard-Griffiths et M.-C. Levet, Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Révolutions et romantismes », 2012.

18E/19E SIECLES > Collection RÉVOLUTIONS ET ROMANTISMES > 2012

La Marginalité dans l’oeuvre de George SandNuméro 20. Ouvrage Collectif. Sous la direction de Pascale Auraix-Jonchière, Simone Bernard-Griffiths et Marie-Cécile Levet.

Souvent qualifiée avec quelque complaisance de « bonne dame de Nohant », George Sand n’a pourtant cessé d’explorer dans ses écrits, et jusqu’à la fin de sa vie, ce qui était à la marge : de la société, de l’Histoire, des genres littéraires. S’intéressant aussi bien à ces espaces physiques et psychologiques loin des sentiers battus qu’à ceux qui les hantent ; soulignant subtilement les hiatus qui trahissent le désaccord ou la remise en question des consensus sociaux, politiques ou religieux et un rapport somme toute ambigu à l’Histoire ; s’interdisant de s’enfermer dans un carcan générique pour mieux s’approprier des modèles antérieurs afin de les faire pleinement siens, George Sand, dans ses romans, ses contes, ses pièces de théâtre et ses « fantaisies », construit une authentique poétique de la marge qui révèle la fécondité de la notion d’écart.

2)Dictionnaire George Sand, S. Bernard-Griffiths et P. Auraix-Jonchière (dir.), Paris, Honoré Champion, coll. « Dictionnaires et références », 2015, 1266 p. (Entrées : « Le Château des Désertes », « Conte », « Les Dames vertes », « L’Homme de neige », « Lucrezia Floriani », « Mythes féminins », « Tamaris » in Dictionnaire George Sand.)

Avec ses 181 entrées par œuvre, ses 143 entrées thématiques et ses 84 collaborateurs, ce Dictionnaire souhaiterait donner une vue d’ensemble d’une « œuvre-vie » qui compte parmi les grandes aventures scripturales du siècle romantique. Ont été prises en compte la pensée philosophique, politique et religieuse, la quête identitaire, la construction d’un monde imaginé qui s’expriment dans la diversité des genres et des modes d’écriture et s’unifient autour de figures archétypales, de thèmes et de motifs récurrents. Les conditions de la production littéraire et la réception de l’œuvre en Amérique, en Asie, en Europe, ont aussi fait l’objet d’études.

Simone Bernard-Griffiths, professeur émérite de Littérature française du XIXe siècle à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, est l’auteur d’une cinquantaine de publications sur George Sand, qu’il s’agisse d’articles ou de recueils collectifs dirigés ou codirigés.

Pascale Auraix-Jonchière, professeur de Littérature française du XIXesiècle à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand où elle dirige le CELIS (Centre de recherches sur les Littératures et la Sociopoétique), est l’auteur d’une trentaine d’articles sur George Sand.

Ouvrage à paraître:

George Sand et la fabrique des contes, classiques Garnier, 2017.

Articles :

1) « Du « château neuf « au « château vieux », imaginaire et identité dans L’Homme de neige de George Sand », in Châteaux et littérature entre Lumières et modernité, Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Révolutions et Romantismes », n°6, 2004.

2)« Variations autour du complexe d’Empédocle : volcan et sublimation du moi dans la littérature du XIXe siècle (Sand, Verne, Schwob) », in L’uomo e il vulcano, A. Aruta Stampacchia (dir.), Naples, Schena editore, 2004, vol. I, pp. 109-125.

3)« L’île et le romanesque dans l’oeuvre de G. Sand », in George Sand 1804-2004 L’île et la dame de Nohant, resp. A. Santa, C. Vicens, Estudi general Lul. Lià de Mallorca, coll. « Leccio Mallorca en elmon », 2004.

4)« Les châteaux sandiens ou la double postulation romantique », in Châteaux romantiques, P. Auraix-Jonchière et G. Peylet (dir.), Bordeaux 3, « Eidôlon », 2005.

5)«“ La Filleule” de George Sand, une figure métapoétique ? », in La bohémienne, figure poétique de l’errance aux XVIIIe et XIXe siècles, P. Auraix-Jonchière, G. Loubinoux (dir.), Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Révolutions et Romantismes », n°8, 2006.

6)« La bohémienne aux oiseaux : pour une poétique de la fantaisie dans Teverino », in George Sand Studies, D. Laporte (dir.), Kent State University, 2007.

7)« Géopoétique de l’Eden sandien : André, Evenor et Leucippe, Marianne » in Fleurs et jardins dans l’oeuvre de G. Sand, S. Bernard-Griffiths, M.-C. Levet (dir.), Clermont- Ferrand, PUBP, « Révolutions et Romantismes », 2007.

8)« Mythopoétique de l’espace dans Le Château des Désertes et Lucrezia Floriani », in L’Écriture sandienne, pratiques et imaginaires de l’écriture, actes du colloque international de Cerisy-La-Salle (juillet 2004), B. Diaz, I. Naginski (dir.), Presses Universitaires de Caen, 2007.

9)« Le “château des étoiles”, théâtre de l’intériorité », in George Sand, musique et théâtre, actes du colloque du Château d’Ars (sept. 2004), M. Cahors (dir.), Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Révolutions et Romantismes », 2007.

10)« La femme au miroir des âges dans la fiction sandienne », in L’intergénérationnel, Revue « Philologia », Cluj, 4/2008.

11)« George Sand et la magie des neiges », in Magie des lieux. Mélanges Claude Foucart, S. Bernard-Griffiths, A. Santa (dir.), Clermont-Ferrand, PUBP, 2008.

12)« Mythe de la naissance du héros et roman familial dans quelques romans sandiens » in Famille et relations familiales dans les littératures française et francophone, K. Bednarova et J. Trularova (dir.), Bratislava, Université Comenius, faculté des Lettres, 2008.

13)« Le jardin de Narcisse (George Sand) ou les simulacres de l’intime » in Jardins et intimité dans la littérature européenne (1750-1920), S. Bernard-Griffiths, F. Le Borgne, D. Madelénat (dir.), Clermont-ferrand, PUBP, « Révolutions et Romantismes », 2008.

14)« Fable et poésie dans le roman champêtre : Jeanne (1844) et La Petite Fadette (1848) », in L’ull critic, Lleida, n°13-14, George sand, la Dame de Nohant, les romans champêtres, 2009.

15)« Jeanne, une Isis gauloise ? (Jeanne de G. Sand) », in Histoire et enchantements, Mélanges offerts à S. Bernard-Griffiths, Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Révolutions et Romantismes », 2009.

16)« Nord de George Sand et Barbey d’Aurevilly », in Dictionnaire des lieux et pays mythiques, O. Battistini, J-D. Poli, P. Ronzeaud, J-J. Vincensini (éds.), Paris, Bouquins, Robert Laffont, 2011.

17)« Intertextualité et parole oraculaire dans Isidora », in Intertextualité et polyphonie. George Sand (colloque de Dublin), Peter Lang, 2011.

18)« La figure de Marie-Madeleine dans Isidora de George Sand (1845) », Formes bibliques du roman au XIXe siècle, Garnier, 2011.

19)« Rhapsodie sandienne sur la Dame blanche : du légendaire à la magie personnelle », in Magie et magies dans la littérature et les arts du XIXe siècle français, S. Bernard-Griffiths et C. Bricault (dir.), Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Révolutions et Romantismes » n°19, 2012, p. 171-187.

20)« Représentation insulaire et frontière des genres dans l’oeuvre de George Sand : l’exemple de Tamaris », in De l’île rêvée à l’île fantasmée. Voyages, littérature(s) et insularité (XVIIe-XXe siècles), D. Cooper-Richet, C. Vincens-Pujol (dir.), Paris, éd. Nouveau monde, 2012, p. 197-210.

21)« Le dévoilement inutile : enjeux sociopoétiques de la figure de l’androgyne dans Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier et Gabriel de George Sand », in Romantisme, N°158, Paris, Armand Colin, 2012, p. 97-109.

22)« A l’horizon des contes, Les Ailes de courage de George Sand : variations sur l’envol », in Alors je rêverai des horizons bleuâtres… Études dédiées à Barbara Sosien, Cracovie, Wydawnictwo Uniwersytetu Jagiellonskiego, 2013, pp. 309-321.

23)« Comment naît le “romanesque” ? Enonciation narrative et spatialité dans le prologue de L’Homme de neige de George Sand », in Enonciation et spatialité. Le récit de fiction (XIXe-XXIe siècles), F. de Chalonge (éd.), Lille, coll. UL3 Travaux et recherches, 2013, pp. 129-141.

24)« Le théâtre à l’épreuve. Hamlet, matrice identitaire et performance dans L’Homme de neige », in Ecriture, performance et théâtralité dans l’oeuvre de George Sand, C. Nesci et O. Bara (dir.), Ellug, 2014, p. 113-124.

25)« Le Nuage rose (1872) ou l’écheveau des contes », in Cahiers George Sand, N°36, 2014, S. Bernard-Griffiths (dir.), p. 59-77.

26)« Modalités et fonctions du syncrétisme mythologique dans Jeanne et Isidora de G. Sand », in Syncrétismes, mythes & littératures..., Clermont-Ferrand, PUBP, Maison des Science de l’Homme, 2014, p. 205-221.

27)« Seuils et frontières dans les Contes d’une grand-mère de George Sand », in Le Mouvement des frontières. Déplacement, brouillage, effacement, P. Antoine et W. Nitsch (dir.), Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Littératures », 2015, p. 185-194. Et « Seuils et frontières dans les contes et féeries de George Sand », 2013, CRLV, http://www.crlv.org/colloque/le-mouvement-des-frontières.

28)« “La Reine Coax” (G. Sand, Contes d’une grand-mère), une « écriture palimpseste », in Tropelías : Revista de Teoría de la Literatura y Literatura Comparada, n° 23, 2015, p. 3-13.

29)« Poétique de la description paysagère dans Contes d’une grand-mère de George Sand », in Poétiques du descriptif dans le roman français du XIXe siècle, A. De Georges-Métral (dir.), Paris, classiques Garnier, 2015, p. 149-161.

30)« Parure féminine et épiphanie romanesque dans quelques romans sandiens », in La Mode et le vêtement dans l’oeuvre de George Sand, F. Kerlouégan (dir.), Cahiers George Sand n° 38, 2016, p. 93-109.

31)« Voyage au pays des fleurs : pensée politique et conte merveilleux dans l’oeuvre de George Sand », in L’ull critic 19-20, Angels Santa & Philippe Antoine (éds.), Lleida, 2016, p. 325-340.

32)Entrée : « Sand (George) : Le Piccinino », in Dictionnaire littéraire des fleurs et des jardins (XVIIIe-XIXe siècles), P. Auraix-Jonchière et S. Bernard-Griffiths (dir.) avec la collaboration d’Éric Francalanza, Paris, Honoré Champion, coll. « Dictionnaires et références », 2017, p. 645-653.

A paraître :

“La poétique du conte dans les romans champêtres, une clé pour l’idéalisme ? L’exemple de La Petite Fadette, colloque de Louvain-la-Neuve, D. Zanone dir., Champion, 2013.

“George Sand : la Fable, un espace pour l’utopie ?”, VIIe congrès de la SERD, Le XIXe siècle face au futur, 2016.

“George Sand et Marie-Catherine d’Aulnoy : intertexte et condition féminine”, colloque de Vérone, 2015.

“Le bohémianisme, entre ethos et poétique dans l’œuvre de George Sand”, Bohémiens et marginalité, S. Bauer et P. Auraix-Jonchière dir., Berlin, Frank & Timme, 2017.

La Reine Coax et Le Roi grenouille, un espace pour repenser la féminité”, colloque “Le Roi grenouille des Grimm (KHM1) : quelle destinée dans la littérature de jeunesse ?” , revue Ondina/Ondine, dir. C. Connan-Pintado & C. Tauveron, 2017.

“Les Contes d’une grand-mère, des écofictions avant la lettre ?”, colloque “George Sand et les sciences de la vie et de la terre” (2016), M. Watrelot dir., PUBP, “Révolutions et romantismes”, 2018.

 Nouvelle et roman : le dialogue de deux formes littéraires dans l’oeuvre de George Sand”,  The long and the short of it, New-York Université, dir. C. Bernard et C. Massol, 2017.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.