Figures mythiques

Isis :

Ouvrage (dir.) :

Isis, Narcisse, Psyché entre Lumières et Romantisme. Mythe et écritures, écritures du mythe, P. Auraix-Jonchière (dir.), avec la collaboration de C. Volpilhac-Auger. Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Révolutions et Romantismes », n°1, 2000, 404 p.

Avant-propos : « Isis au XIXe siècle, réflexion sur l’écriture symbolique »(p. 11-20).

Articles :

    • « Le thème isiaque dans Le Roman de la momie de T. Gautier : de la fiction du sens au sens de la fiction », ibid., p. 49-67.
    • « Isis », in Dictionnaire des mythes féminins, P. Brunel (dir.), éd. Du Rocher, 2002, p. 1011-1016.
    • « Jeanne, une Isis gauloise ? (Jeanne de George Sand) », in Histoire et enchantements, Mélanges offerts à S. Bernard-Griffiths, Clermont-Ferrand, PUBP, coll. «Révolutions et Romantismes », 2009, p. 551-561.
  • « Modalités et fonctions du syncrétisme mythologique dans Jeanne et Isidora de G. Sand », in Syncrétismes, mythes & littératures, dir. M-B Collini & P. Auraix-Jonchière, Clermont-Ferrand, Maison des Sciences de l’Homme, 2014, p. 205-221.

Résumé : Il s’agit de définir la nature et le mode de fonctionnement des associations de référents mythiques hétérogènes dans deux fictions de George Sand, Jeanne et Isidora, fonctionnement que nous considérons comme représentatif d’une poétique du roman. Or dans ces textes l’accumulation, signe de diversité voire d’éclatement (le “bric-à-brac”), est surdéterminée par un phénomène de mise en correspondance symbolique (grâce à la figure d’Isis, par exemple)qui refonde l’unité perdue en lui conférant un sens inédit. Ce processus récurrent, lié à une réflexion sur la poésie, relèverait d’une pensée syncrétique.

Mots clés : coalescence, connaissance, George Sand, imagination poétique, indicible, Isis, mythes, syncrétisme.

Lilith :

Ouvrage individuel:

Lilith, avatar et métamorphoses d’un mythe entre Romantisme et décadence. Cahier Romantique n°8, PUBP, 2002, (rééd. 2011), 354 p.

Illustration de couverture : Lilian Broca, From the Land of the Legend She Comes Singing Us to the Place of the Beginnings, 1999.

Artiste peintre de Vancouver, Lilian Broca s’intéresse à la figure de Lilith, qui incarne la lutte pour l’égalité, l’indépendance et l’amour, depuis 1993. L’ensemble d’oeuvres issues de cette réflexion (“The Lilith Series”), qui s’est étendue sur six années, a donné lieu à de multiples expositions au Canada, qu’est venue clore une rétrospective au prestigieux Frye Art Museum de Seattle en 2001. Pour Lilian Broca, le tableau dont elle a généreusement cédé les droits pour la couverture du livre représente le retour d’une Lilith messagère, venue révéler aux femmes du XXIe siècle le secret de leur origine et aider celles d’entre elles qui souffrent encore de l’oppression dans notre société contemporaine.

Lilian Broca travaille désormais sur le personnage d’Esther avec la technique de la mosaïque. Voir : LIEN.

Articles :

    • « Lilith de R. de Gourmont : perversion et dérivation du mythe », in Mythes de la décadence, A. Montandon (dir.), Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Littératures », 2001.
    • « Les paysages de Lilith » in Le lieu dans le mythe, J. Vion-Dury (dir.), Limoges, Pulim, coll. « Espaces humains », 2002.
    • « L’Eve future : une Lilith futuriste ? », in Les Mythes des avant-gardes, V. Léonard- Roques, J.-C. Valtat (dir.), Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Littératures », 2003.
    • « La figure de Lilith dans Nosferatu de Druillet », in Mythe et bande dessinée, V. Alary, D. Corrado (dir.), Clermont-Ferrand, PUBP, « Littératures », 2007.
    • « Lilith, figure mythique au miroir des réécritures (Dieu créa d’abord Lilith, Marc Chadourne, 1937 ; Lilith dans l’île, Sylvain Roumette, 1990) », in Réécriture, Katowice, Pologne, 2008.
    • « Lilith, la femme-oiseau », La Femme et l’oiseau aux XVIIIet XIXsiècles, D. Madelénat (dir.), Clermont-Ferrand, PUBP, 2011, www.pubp.fr.
  • « Le “non” de Lilith : métaphore identitaire dans le monde contemporain (petit exercice de sociopoétique des mythes) », in L’Hospitalité des savoirs, P. Auraix-Jonchière, J.-P. Dubost, E. Lysoe, A. Tomiche (éds.), Clermont-Ferrand, PUBP, 2011.

Entrées de dictionnaires :

    • « Espace céleste et Lilith », in Dictionnaire des lieux et pays mythiques, O. Battistini, J.-D. Poli, P. Ronzeaud, J-J. Vincensini (éds.), Paris, Bouquins, Robert Laffont, 2011.
    • « Lilith », in Dictionnaire littéraire de la nuit, A. Montandon (dir.), Paris, Champion, 2013, t. I, p. 655-668.
  • Lilith, in La Bible dans les littératures du monde, Paris, éd. du Cerf, S. Parizet dir., coll. « Dictionnaire », 2016 (Voir rubrique “Textes en ligne”).

A paraître :

“Lilith, voix subversive, voix poétique dans la littérature contemporaine”, in Mythes féminins, voix poétiques, Clermont-Ferrand, PUBP, coll. “Mythographies et sociétés”, dir. P. Auraix-Jonchière, avec la collaboration de B. Collini.

Contes : travaux

Articles :

  • Blanche-Neige :
  1. « Les jeux de la reconfiguration dans Schneewittchen de Robert Walser », in Fééries, Le Dialogisme intertextuel des contes de Grimm, Grenoble, les ELLUG et UMR LIRE 2012, U. Heidmann (dir.), N°9, pp. 113-138.
  2. « La figure de la marâtre dans quelques réécritures contemporaines de “Blanche-Neige ” », ILCEA [En ligne], 20 | 2014, “Le conte : d’un art à l’autre” (http://ilcea.revues.org/2536), codirigé par Anne-Marie Monluçon et Natacha Rimasson-Fertin. Mis en ligne le 08 décembre 2014. URL : http://ilcea.revues.org/2787
  3. « Textile et colifichets dans le conte merveilleux. L’exemple de “Blanche-Neige” des frères Grimm au XIXe siècle : Traduction et réécriture en France », in Tissus et vêtements chez les écrivains français au XIXe siècle, Alain Mondandon (dir.), Paris, Honoré Champion, coll. « Romantisme et Modernités », n° 163, 2015, p. 83-94.
  4. « “Miroir, miroir”, vêture et accessoires dans les réécritures de “Blanche-Neige” », in La Grâce de montrer son âme dans le vêtement (Scrivere di tessuti, abiti, accessori), Mélanges offerts à Liana Nissim, Maria Benedetta Collini et Francesca Paraboschi (dir.), éditeur Ledizioni, 2015, vol. 3, p. 33-44.
  5. « L’imaginaire du conte dans Le Rêve d’Emile Zola : le “cas” Blanche-Neige », dans Imaginaire et transmission. Mélanges offerts à Gérard Peylet, A. Soron et A. Lhermitte (éd.), Bordeaux, Eidôlon, n°120, 2017, p. 227-240.
  6. « Blanche-neige et la prise de parole, du conte au mythe », in Revue Sociopoétiques en ligne, Pascale Auraix-Jonchière et Véronique Léonard-Roques (dir.), n°1, octobre 2016. http://sociopoetiques.univ-bpclermont.fr/mythes-contes-et-sociopoetique/dossier/blanche-neige-et-laprise-de-parole-du-conte-au-mythe
  7. « Motif floral, sommeil et tentation, de quelques échos intertextuels dans Blanche-Neige », in Vies et métamorphoses des contes de Grimm. Traductions, réception, adaptations, Dominique Peyrache-Leborgne (dir.), PUR, 2017, p. 41-55.
  • George Sand et les contes :
  1. « A l’horizon des contes, Les Ailes de courage de George Sand : variations sur l’envol », in Alors je rêverai des horizons bleuâtres… Études dédiées à Barbara Sosien, Cracovie, Wydawnictwo Uniwersytetu Jagiellonskiego, 2013, pp. 309-321.
  2. « Le Nuage rose (1872) ou l’écheveau des contes », in Cahiers George Sand, N°36, 2014, S. Bernard-Griffiths (dir.), p. 59-77.
  3. Conférence sans actes : « La poétique du conte dans les romans champêtres de Sand : une clé pour l’idéalisme ? », Doctoriales de la SERD, “Ce qu’idéal veut dire : définitions et usages de l’idéalisme au XIXe siècle”, 8 février 2014, Université Paris VII Paris Diderot.
  4. Conférence sans actes : « Mythologisation du conte ? Le cas de Blanche-neige », Théâtre du Pélican. Festival « La Cour aux ados », « Nouvelles mythologies de la jeunesse », 14 mai 2014.
  5. « “La reine Coax” (G. Sand, Contes d’une grand-mère), une « écriture palimpseste », in Tropelías :Revista de Teoría de la Literatura y Literatura Comparada, n° 23, 2015, p. 3-13.
  6. « Seuils et frontières dans les Contes d’une grand-mère de George Sand », in Le Mouvement des frontières. Déplacement, brouillage, effacement, P. Antoine et W. Nitsch (dir.), Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Littératures », 2015, p. 185-194. Et CRLV, http://www.crlv.org/colloque/le-mouvement-des-frontières
  7. « Poétique de la description paysagère dans Contes d’une grand-mère de George Sand », in Poétiques du descriptif dans le roman français du XIXe siècle, A. De Georges-Métral (dir.), Paris, classiques Garnier, 2016, p. 149-161.
  8. « Voyage au pays des fleurs : pensée politique et conte merveilleux dans l’oeuvre de George Sand », in L’ull critic 19-20, Angels Santa & Philippe Antoine (éds.), Lleida, 2016, p. 325-340.
  9. Entrée “Conte” dans Dictionnaire George Sand, Paris, Champion, S. Bernard-Griffiths et P. Auraix-Jonchière dir., 2 vol., 2015, p. 233-244 (I).
  • A paraître :

-« Décristallisation / recristallisation : réflexion sur l’écriture du conte merveilleux dans Laura de George Sand », Seminari Pasquali, « George Sand, Laura », Cesenatico, 9-11 octobre 2014.

-« George Sand et Marie-Catherine d’Aulnoy, intertexte et «féminitude», George Sand et ses consoeurs : femme artiste et intellectuelle au XIXe siècle, 20e colloque international George Sand, 29-30 juin – 1er juillet 2015, Vérone, L. Colombo, C. Masson dir.

-“La Reine Coax (G. Sand) et Le Roi grenouille ou comment repenser la féminité”, colloque Le Roi grenouille des Grimm. Quelle destinée dans la littérature de jeunesse ?, C. Connan-Pintado et C. Tauveron dir., 12-14 octobre 2016.

-“George Sand : la Fable, un espace pour l’utopie ?”, VIIe Congrès de la SERD (19-22 janvier 2016) : « Le XIXe siècle face au futur », Fondation Singer-Polignac.

  • Ouvrage à paraître :

George Sand et la fabrique des contes, Paris, classiques Garnier, 2017.

  • En préparation :

Edition de Histoire du véritable Gribouille. 

  • Autres articles sur les contes à paraître :

-« Migrations de la parole des Fées de Charles Perrault à “Prairie” de Philippe Beck », Des Fées de Perrault à Frau Holle des Grimm : réécritures et intermédialité, dir. D. Peyrache-Leborgne, 8-9 octobre 2015, Nantes.

-« Dornröschen, des ronces et des roses, réception d’un motif ambigu », Séductions et métamorphoses de la Belle au Bois Dormant, dir. Avec F. Calas, coll. MSH, Clermont-Ferrand.

-Effets de fées ? une reprise fin de siècle du conte de Charles Perrault, « Les Fées », “Les Fées de Perrault et le second degré”, Clermont-Ferrand, P. Auraix-Jonchière et F. Calas dir., 4 avril 2016.

-Vêtures et textures dans quelques réécritures contemporaines de « Peau d’Âne », colloque L’épanchement du conte dans la littérature. Perspectives littéraires et didactiques, Bordeaux, 6-7 mars 2017, C. Connan-Pintado dir.

-« Les morts de Blanche-Neige en texte et en images : reconfiguration, esthétisation dans le domaine franco-germanique », Revue Lendemains, 2017.

  • Ouvrages ou revues sur les contes à paraître :

Séductions et métamorphoses de la Belle au Bois Dormant, dir. Avec F. Calas, coll. MSH, Clermont-Ferrand. Automne 2017.

-Revue Lendemains, n° consacré aux frères Grimm. Automne 2017.

  • Ouvrage en préparation (monographie):

-Blanche-Neige : réception intermédiale d’un conte littéraire, essai de sociopoétique.

  •